Le 4e régiment étranger, ou 4e RE, est aujourd’hui le régiment de formation de la Légion étrangère. Il est basé à Castelnaudary depuis 1976, date de son arrivée de Corse.

Création et dénominations

 

Le régiment est créé le 15 novembre 1920 à Marrakech, au Maroc.

Dissous en 1940, le régiment est recréé en  1941 sous l'appellation de 4e demi-brigade de la Légion étrangère.

En 1948, il reprend le nom de 4e régiment étranger d'infanterie.

Le 25 avril 1964, le régiment est dissous, à l'issue de la fermeture du site d'essais nucléaires français de Reggane.

En 1976, le GILE (Groupement d'Instruction de la Légion Etrangère) est déplacé à Castelnaudary et prend le nom de RILE (Régiment d'Instruction de la Légion Etrangère) le 1er septembre 1977.

Il reçoit alors la garde du drapeau du 4e RE.

Le 4e Régiment étranger est recréé le 1er juin 1980.

Seconde Guerre mondiale

 

Stationné au Maroc  de 1920  jusqu'en 1940, il y mène une mission de pacification, gagnant ainsi la dénomination de « régiment du Maroc ».

En 1943, il est engagé, sous le nom de 1er Régiment étranger d'infanterie motorisée, dans les combats d'Afrique du Nord.

Au cours de la campagne de Tunisie, le régiment est décoré de la Croix de guerre 1939-1945.

Après-guerre

 

Alors que l'un de ses bataillons, intégré au sein du 5e REI, prend part à la guerre d'Indochine, le régiment retrouve le Maroc.

Le 2e  bataillon participe à la répression de l'insurrection malgache de 1947.

Dans les années 1950, il assure pour la première fois une mission de formation pour les unités destinées à combattre en Extrême-Orient. Il concourt au maintien de l'ordre le long des frontières algéro-tunisiennes lors de la guerre d’Algérie.

En 1963, après le cessez-le-feu, il se voit confier la mission d'assurer la sécurité du site de Reggane au cœur du Sahara, où se forge l'armement nucléaire français. L'évacuation du site par la France entraîne sa dissolution en 1964.

Quelques années plus tard, c'est le Groupement d'Instruction de la Légion Etrangère (GILE) qui hérite de la mission de former l'ensemble des corps de Légion. Le GILE est tout d'abord stationné en Corse, à Corte, avant d'être transféré en 1976  à Castelnaudary.

 

Insigne

 

Le 4e RE garde dans son insigne :

 

4RE

 

     - La Koutoubia de Marrakech;

     - Les monts de l’Atlas ;

     - La grenade à 7 flammes avec le chiffes 4 ;

     - Les couleurs vert et rouge de la Légion étrangère.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.